Icône illustrée représentant 8 hommes sur 32 en nuance de bleu plus clair

Types de troubles de la vessie les plus courants chez l’homme

Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, cela peut être le signe de troubles de la vessie courants :
  • Besoin d’uriner fréquent
  • Difficultés au démarrage de la miction
  • Mictions fréquentes la nuit
  • Jet d’urine intermittent ou faible
  • Sensation que la vessie ne s’est pas vidée après la miction
  • Fuites légères ou gouttes
 
Les symptômes peuvent vous mettre dans l’inconfort et vous sembler embarrassants, mais vous pouvez vous faire aider. La meilleure manière de déterminer votre type d’incontinence est de consulter un médecin qui pourra comprendre la cause, exclure d’autres problèmes et vous aider à trouver le traitement approprié.
 
Il existe différents types et causes d’une vessie affaiblie chez les hommes. Apprenez-en plus sur les principaux types d’incontinence urinaire ci-dessous.

Incontinence urinaire par impériosité

L’incontinence par impériosité est le type d’incontinence urinaire le plus répandu chez l’homme et décrit un besoin soudain et pressant d’uriner, suivi par des fuites involontaires d’urine. L’une des principales causes de l’incontinence par impériosité chez l’homme est une hypertrophie de la prostate, qui entraîne des difficultés à vider la vessie et donne la sensation que vous devez uriner quand vous n’en avez pas besoin, y compris la nuit. Dans certains cas, un tel besoin impérieux peut résulter d’une irritation de la vessie découlant d’une infection ou de calculs rénaux. Ce trouble peut également être la conséquence d’une maladie neurologique ou cérébrale comme un AVC, la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques. Mais parfois, la cause exacte n’est pas connue.

Incontinence urinaire d’effort

L’incontinence d’effort désigne la perte involontaire d’urine lorsqu’une pression est exercée sur la vessie, p. ex. en éternuant, riant ou soulevant des objets lourds. Le sphincter ou les muscles du plancher pelvien et les ligaments soutenant la vessie sont trop faibles pour maintenir l’urine à l’intérieur de cette dernière. Ce type d’incontinence est généralement peu répandu chez l’homme, mais peut survenir suite à une opération de la prostate

Pertes urinaires post-miction

Ce trouble désigne la perte involontaire d’urine immédiatement après avoir fini d’uriner, lorsqu’il reste de l’urine dans l’urètre après la miction. De nombreux hommes de plus de 60 ans ont des pertes urinaires post-miction, même si cela peut survenir à un âge plus jeune. Les pertes urinaires post-miction peuvent être dues à une faiblesse des muscles du plancher pelvien entourant l’urètre. Si c’est le cas, on peut les traiter par des exercices pour faire travailler les muscles du plancher pelvien, combinés à une expression urétrale après évacuation.

Pertes urinaires post-miction

Des fuites légères peuvent se produire s’il reste de l’urine dans l’urètre après l’urination. Une expression urétrale peut aider. Ceci peut être fait en exerçant une pression douce sur l’urètre, derrière le scrotum, pour aider à évacuer l’urine restante.

Comment faire face

Il existe différentes méthodes permettant de reprendre le contrôle de votre vessie. Diagnostiquer et traiter une hypertrophie de la prostate est l’une des plus importantes. Deux autres exemples pouvant aider à réduire les sensations d’urgence sont les exercices du périnée et le fait de limiter votre consommation d’alcool et de caféine. Avant tout, il est indispensable que vous consultiez un médecin qui vous aidera à identifier la solution la plus adaptée à votre situation.

Vous trouverez également d’autres conseils et astuces ainsi que des exercices utiles sur notre site Web. 

Choisir le bon produit

Il est indispensable que vous trouviez les produits qui vous conviennent le mieux. Au fil des années, nous avons aidé des millions d’hommes du monde entier à gérer leur incontinence et avoir le sentiment de mieux contrôler la situation. Vous pouvez devenir l’un d’entre eux en choisissant le produit absorbant le plus adapté à vos besoins.