Le témoignage de Martin

Lisez le témoignage de Martin qui explique comment parler de ses fuites urinaires à sa femme l’a aidé à remonter la pente.
AVOIR BESOIN D’URINER TOUTES LES DEMI-HEURES, C’EST NORMAL ?
Martin , 42 ans

Au départ, je trouvais sans cesse des explications rationnelles. J’avais bu trop de café. J’étais sorti prendre un verre avec des amis la veille. Il fait vraiment froid dehors. Mais lorsque les fuites sont apparues après avoir uriné, j’ai dû me rendre à l’évidence.

Je n’ai aucune idée du moment où tout cela a commencé. J’ai probablement refusé de voir la réalité en face pendant un certain temps. L’idée même de pouvoir souffrir de fuites urinaires ne m’a jamais traversé l’esprit. Et même devant l'évidence, je refusais de l'accepter. Incontinent ? Moi ? Jamais ! Seuls les hommes âgés souffrent d’incontinence et ce n’est pas mon cas.

Au départ, j’avais pris pour habitude de placer un mouchoir dans mes sous-vêtements. Les fuites se limitaient à quelques gouttes seulement alors cela suffisait. Mais, avec le temps, j’ai dû me résigner à utiliser les protège-slips de ma compagne. Il s’agissait de protège-slips adhésifs qui tenaient bien en place mais qui n’absorbaient pas suffisamment. Puis, il y avait le problème des éventuelles odeurs que cela pouvait dégager.

Peu à peu, la situation me gênait de plus en plus au point que je perde toute confiance en moi. Je me suis éloigné de mon épouse. Je mettais un point d’honneur à ne pas aller me coucher avec elle. Les relations intimes ? Hors de question.

Puis, j’ai enfin trouvé la force de lui parler. Et ça a tout changé. Mais pas comme je le pensais. En fait, je ne sais pas à quoi je m’attendais. Peut-être que je perdrais en virilité à ses yeux ; mais la première chose qu’elle m’a dit, c’est qu’elle était soulagée que je ne la trompe pas ! Tiens ! Vous y auriez cru ? Et en fin de compte, cela nous a rapprochés. Avoir quelqu’un à qui parler, ça a fait toute la différence.

Elle m’a encouragé à consulter un médecin qui m’a examiné et m’a fait passer des tests pour le cancer de la prostate. Négatifs. Il m’a recommandé de faire quelques exercices et de rééduquer ma vessie et m’a conseillé d’acheter des protections absorbantes spécialement conçues pour les hommes. J’ai un paquet dans mon armoire et elles sont bien plus confortables que les protège-slips de ma femme. Si j’avais su, je n’aurais pas attendu aussi longtemps avant d’en parler à ma femme, mais mieux vaut tard que jamais. Ça a été un réel soulagement de le lui dire. Je me suis rendu compte que je n’avais pas à être gêné et qu’il existe de nombreuses solutions aux fuites urinaires.

What are cookies?

Lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet.