Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Nocturie et faiblesse de la vessie pendant la nuit

Le besoin d’uriner pendant la nuit est quelque chose que nous connaissons tous, en particulier quand nous vieillissons, pendant la grossesse ou si nous aimons boire quelque chose juste avant le coucher. Pour certaines personnes, l’urgence d’uriner est si forte qu’elle peut entraîner des fuites nocturnes.
Une femme dort sereinement pendant la nuit

De nombreuses raisons expliquent les visites fréquentes aux toilettes la nuit (nocturie) et il existe certaines choses que vous pouvez faire pour limiter l’envie soudaine d’uriner. Vous pouvez par exemple changer votre routine quotidienne pour améliorer votre sommeil ou apporter des ajustements à ce que vous buvez et à quelle heure. Si vous poursuivez la lecture, vous en apprendrez plus à ce propos et obtiendrez des conseils sur ce que vous pouvez faire pour éviter les réveils nocturnes.


Qu’est-ce qui cause la faiblesse de la vessie pendant la nuit ?

En vieillissant, notre corps change et nous avons naturellement besoin d’aller aux toilettes plus souvent qu’avant. En d’autres termes, se lever pour aller aux toilettes une ou deux fois la nuit est normal. Il existe plusieurs causes à cela. La vessie d’une personne jeune peut contenir jusqu’à un demi-litre d’urine, mais, à mesure que nous vieillissons, cette quantité est généralement réduite de moitié car le muscle de la vessie devient moins élastique. Une autre raison de l’augmentation du besoin pressant d’uriner quand nous vieillissons est que notre capacité de concentrer l’urine diminue. La quantité totale d’urine produite jour et nuit ne diminue pas nécessairement, mais une plus grande quantité est produite la nuit.

Il existe également des comportements liés au style de vie qui affectent la quantité d’urine produite, comme le fait de boire de grandes quantités de fluide. La caféine et l’alcool après le dîner peuvent également entraîner un besoin d’uriner la nuit.


Pathologies médicales liées à la nocturie

Il existe des pathologies médicales et des médicaments qui peuvent entraîner et augmenter l’urination la nuit. Si vous suspectez que des problèmes de santé sous-jacents ou que vos médicaments entraînent une augmentation de l’urination la nuit, contactez votre médecin. Parfois, le simple fait de changer le moment de prise de votre médicament peut aider à réduire les effets secondaires.

Certains médicaments et diagnostics liés à la nocturie :

  • Troubles cardiaques et rénaux
  • Diabète
  • Médicaments diurétiques
  • L’incontinence urinaire par impériosité

L’insomnie peut entraîner la nocturie et des fuites urinaires nocturnes

Plus d’urine est généralement produite quand on est éveillé, ce qui signifie qu’une personne dont la maladie la maintient éveillée ira plus souvent aux toilettes pendant la nuit. Il existe de multiples troubles médicaux chroniques, comme le syndrome des jambes sans repos, l’apnée du sommeil, ainsi que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson qui peuvent entraîner des insomnies. De nombreuses maladies chroniques entraînent également un inconfort ou des douleurs, alors traiter les problèmes de santé sous-jacents et une bonne gestion de la douleur permettra de passer une meilleure nuit de sommeil et limitera la production d’urine la nuit.


Que puis-je faire pour réduire les visites aux toilettes pendant la nuit ?

Réduire le nombre de visites aux toilettes peut améliorer votre bien-être général, et vous aider à mieux dormir.

Voici plusieurs choses qui peuvent vous aider :

  • Éviter de boire du café, du thé et de l’alcool avant l’heure du coucher
  • Vous assurer d’aller aux toilettes avant de vous coucher
  • Essayer de limiter votre prise de boissons deux heures avant le coucher
  • Si vous avez les jambes gonflées, l’utilisation de bas de compression et le fait de surélever vos jambes l’après-midi peuvent réduire le besoin d’uriner la nuit car cela aide le corps à faire circuler le fluide bloqué dans les jambes
  • Le fait de se réveiller la nuit peut entraîner le besoin d’uriner. Si vous souffrez d’insomnie ou que votre sommeil nocturne est perturbé pour différentes raisons, la nocturie peut être limitée si ces problèmes sont résolus
  • Utilisez une protection contre l’incontinence pour la nuit si vous avez des fuites pendant la nuit