Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Fuites urinaires dues à des troubles neurologiques

Une femme prend son thé sous le porche à l'extérieur d’une maison en briques

Tout est lié

Le premier conseil, si vous souffrez d’incontinence, est de faire les exercices de Kegel. La plupart d’entre nous savons que les muscles du plancher pelvien jouent un rôle important pour retenir les fuites. Un fait moins connu est que le système urinaire dépend également du système nerveux pour fonctionner normalement. Ce sont les nerfs dans votre corps qui acheminent le message de la vessie au cerveau pour lui indiquer que la vessie est pleine. Cela fonctionne également dans l’autre sens : le système nerveux garantit que les muscles du plancher pelvien savent que le cerveau pense qu’il est temps de serrer ou de relâcher. 
 
C’est pourquoi certaines maladies comme la maladie de Parkinson, les AVC, le diabète, la sclérose en plaques ou une lésion cérébrale peuvent entraîner une incapacité à contrôler la vessie ou à la vider complètement.