Comment la ménopause peut affecter la santé mentale

Il est courant d’avoir des changements affectant votre humeur et comment vous vous sentez pendant la ménopause. De nombreuses femmes rapportent une anxiété, irritabilité, confusion et mauvaise estime de soi, et le sentiment qu’une période de la vie se termine. Beaucoup d’entre nous se sentent invisibles à cette étape de notre vie, et ont du mal à trouver leur nouvelle place dans la société.
 
Ces sentiments sont largement causés par les changements hormonaux ; la chute des taux d’œstrogène peut chambouler les émotions et avoir un impact négatif sur la manière dont on se sent. 
 
Les effets physiques de la ménopause, comme les bouffées de chaleur, les maux de tête et la raideur des articulations peuvent également avoir un impact, entraînant une frustration et une baisse de moral bien compréhensibles. 
 
Si vous ressentez ce type d’émotions, sachez que vous n’êtes pas seule. Poursuivez la lecture pour découvrir comment la ménopause peut affecter votre santé mentale, et les mesures que vous pouvez prendre pour mieux la gérer.

Problèmes de santé mentale courants associés à la ménopause

Ne pas avoir le moral pendant la ménopause
Les changements hormonaux survenant au cours de la ménopause peuvent entraîner une mauvaise estime de soi et une baisse de moral. Ceci est dû au fait que les œstrogènes, qui contrôlent le cycle menstruel, influencent également la sérotonine – une substance chimique qui favorise les sentiments de bien-être et de bonheur. 
 
Si vous avez souffert de dépression par le passé, vous reconnaîtrez peut-être certaines émotions déjà éprouvées, ce qui peut vous sembler effrayant, mais rappelez-vous que ces sentiments sont très courants pendant la ménopause, qu’ils peuvent être traités, et qu’ils sont passagers.
 
Sentiments d’anxiété pendant la ménopause 
Certains symptômes de la ménopause peuvent entraîner ou être associés avec des sentiments d’anxiété. Les bouffées de chaleur peuvent évoquer une crise de panique, car elles peuvent entraîner une accélération du rythme cardiaque, une augmentation de la température corporelle et des sueurs.  
 
Pendant la ménopause, vous pourriez aussi avoir des troubles du sommeil, et la fatigue peut également créer de l’anxiété. 
 
Sautes d’humeur pendant la ménopause
Les sautes d’humeur sont un symptôme courant de la ménopause. Une baisse du taux d’œstrogènes peut entraîner des changements d’humeur et vous donner le sentiment de perdre le contrôle sur ce que vous éprouvez.
 
Cela peut affecter votre propre estime, mettre vos relations avec les autres à rude épreuve, mais le fait d’être ouverte et honnête avec vous-même et avec les autres personnes sur ce que vous ressentez peut vous aider à traverser cette étape de la vie et aider vos proches à comprendre ce que vous vivez.
 
Facteurs physiques de la ménopause qui peuvent influencer l’humeur 
De nombreux symptômes physiques de la ménopause sont bien connus, comme la prise de poids, les maux de tête et une douleur au niveau des articulations. Tous ces symptômes peuvent entraîner une baisse de moral, il n’est donc pas surprenant qu’ils aient un impact sur votre humeur. En plus de cela, une incontinence peut se produire, avec son propre lot de problèmes, qui peut aussi avoir un impact sur votre estime de soi, mais sur ce sujet, nous espérons pouvoir vous aider.

Garder confiance en soi pendant la ménopause

Tous les sentiments mentionnés plus haut peuvent avoir un impact sur votre assurance et estime de soi, mais il y a certaines choses que vous pouvez faire pour gérer ces sentiments et vous aider à rester confiante pendant la ménopause :
  • Vous êtes déjà sur la bonne voie : informez-vous sur la ménopause afin de comprendre ce qui se passe dans votre corps et ce que vous pouvez faire pour gérer les symptômes de la ménopause, armée des connaissances nécessaires pour savoir comment prévenir et en atténuer les symptômes.
  • Contrôlez votre humeur et identifiez les éléments récurrents dans la manière dont vous vous sentez. Certaines situations déclenchent-elles une anxiété ou une tristesse particulière ? Évitez-les si vous le pouvez.
  • Assurez-vous de bien dormir : vous aurez peut-être plus de mal à bien dormir pendant la ménopause, alors faites des choix de vie positifs qui aideront à améliorer votre sommeil. Évitez le café, le thé, les boissons gazeuses ou énergétiques six heures avant de vous coucher, car ces boissons peuvent contribuer à une fréquence des mictions et une nocturie. Arrêtez de fumer et essayez de minimiser le stress.
  • Minimisez le stress en optant pour une activité physique régulière, une alimentation saine et un niveau de glycémie stable. La méditation peut aussi aider. 
  • Mangez des aliments nutritifs : une alimentation équilibrée vous donnera plus d’énergie, réduira votre stress et vous aidera à mieux dormir. Bien manger peut également améliorer le transit intestinal, ce qui peut favoriser la production de sérotonine. Des règles irrégulières et abondantes surviennent fréquemment pendant la périménopause et peuvent entraîner une carence en fer, augmentant la fatigue, alors assurez-vous d’avoir une alimentation riche en fer ou prenez des suppléments de fer pour contrer cela.
  • Parlez à d’autres : amis, famille ou autres femmes traversant également la ménopause. Rappelez-vous que vous n’êtes pas seule. Envisagez de rejoindre un groupe Facebook ou un forum pour obtenir un soutien supplémentaire.
  • La fréquence et l’intensité des symptômes varient selon les personnes. Si vous avez des amies qui ont vraiment eu du mal à gérer leur ménopause, cela ne veut pas dire qu’il en sera de même pour vous.
  • Rappelez-vous qu’il est normal de ressentir ce que vous ressentez, et que c’est quelque chose que toute femme vivra à un moment de sa vie. Il existe beaucoup de choses que vous pouvez faire pour contrôler la situation et prévenir ou atténuer les symptômes.
  • Ne la fuyez pas, acceptez-la. Partagez vos expériences avec d’autres. Vous serez surprise d’entendre combien de femmes, jeunes et moins jeunes, bénéficieront de votre témoignage et voudront entendre ce que vous avez à dire. 
  • Si vous souffrez d’incontinence pendant la ménopause, une protection discrète et efficace, comme le Protège-slip discret TENA avec absorption rapide et adaptée aux peaux les plus sensibles, peut vous aider à vous sentir plus confiante.

Obtenir de l’aide et un soutien pendant la ménopause

Si l’anxiété, une baisse de moral ou les sautes d’humeur affectent votre vie au quotidien ou vos relations, et que vous avez vraiment du mal à le gérer, discutez-en avec votre médecin. Une aide est disponible, et vous pouvez vous faire aider. Votre médecin peut vous proposer l’hormonothérapie substitutive (HTS), d’autres médicaments ou un suivi psychologique pour vous aider à traverser la ménopause.

En savoir plus