Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

A des troubles cognitifs

Jeune femme assise avec une femme âgée - Comment s’occuper d’un proche ayant des troubles cognitifs
Le niveau d’aide dont votre proche a besoin dépend de sa condition physique et mentale.
 
Vous vous êtes rendu compte qu’il perdait peu à peu en autonomie. Par exemple, il oublie des choses. Ou il n’arrive pas à temps aux toilettes. Ou il a des sautes d’humeur terribles. Si vous connaissez cette situation, cette section s’adresse à vous. Vous trouverez ici des conseils pratiques sur la manière de mieux s’occuper d’un proche incontinent présentant des troubles cognitifs. Nous vous recommandons également de consulter un professionnel de santé.

Établir une routine pour vous deux

Les personnes ayant des problèmes de santé mentale se sentent rassurées quand elles ont une routine bien établie. Cela est particulièrement vrai quand il s’agit de changer leurs produits d’incontinence. Vous pouvez aider votre proche à être moins anxieux et se détendre en le changeant à heures fixes chaque jour. Et en répétant les mêmes choses et en accomplissant les mêmes gestes chaque fois que vous le changez. Il saura alors à quoi s’attendre chaque fois que vous le changez. Et il comprendra quand cela a lieu par rapport aux autres activités comme les repas, la sieste et regarder la télévision. 
 
Si vous devez déléguer vos responsabilités à une autre personne, il serait bon que cette personne connaisse votre routine. Si la personne qui vous remplace fait comme vous en avez l’habitude, aux mêmes moments, votre proche sera plus à l’aise.  

Créer le bon environnement

Ceci variera selon la condition de votre proche et sa situation. S’il peut se rendre seul aux toilettes, assurez-vous que l’accès est bien dégagé. Essayez de créer l’environnement le plus sûr possible. Pour cela, aménagez les pièces et achetez et installez des produits et équipements adaptés. Le but est de lui permettre d’utiliser son espace confortablement et de manière sûre. Voici ce que vous devez faire, le plus rapidement possible :
 
  • Contrôlez les sols de chaque pièce où votre proche est susceptible de se rendre. Sont-ils glissants ? Comportent-ils des risques ? Si oui 
    - Installez des rubans antidérapants sous les tapis et retirez les moquettes irrégulières ou usées. 
    - Ajoutez des tapis antidérapants là où le sol est souvent mouillé, comme dans la salle de bains et la cuisine.
  • Ajoutez des barres d’appui partout où votre proche en a besoin, par exemple dans les toilettes, la douche ou le bain.
  • Rendez la porte des toilettes clairement visible pour lui en mettant un grand panneau. Vous pouvez également remplacer la lunette des toilettes par une lunette colorée plus facile à voir.
  • Installez une poubelle avec couvercle pour les produits d’incontinence usagés dans la salle de bain ou la chambre à coucher. L’atmosphère n’en sera que plus agréable, tout en permettant d’éliminer les déchets de manière propre et efficace.
  • Choisissez par ailleurs des vêtements faciles à enlever, comme des jupes amples ou des pantalons à cordon. Les vêtements faciles à enlever l’aideront dans son autonomie et vous faciliteront le travail.
Pour d’autres conseils pratiques sur la sécurité de votre proche – ainsi que des conseils pour le soulever et le bouger – consultez Sécurité du domicile et Ergonomie.

L’importance de l’hygiène

L’hygiène personnelle est une part importante de la routine quotidienne de chacun. Mais quand vous vous occupez de quelqu’un dont la santé physique et mentale décline, les choses ne sont pas si simples.
 
Les personnes souffrant de démence peuvent refuser de coopérer et s’opposer à tout changement. S’occuper de l’hygiène de votre proche peut donc demander beaucoup de patience. Il devient alors nécessaire de lui parler et de passer plus de temps à le laver. Découvrez plus d’informations sur l’incontinence et la démence

S’occuper de la peau fragile des personnes âgées

Comme vous le savez sans doute, en vieillissant, la peau devient plus fragile et s’abîme plus facilement. Elle a donc besoin de soins spéciaux et d’un protocole de soins qui aide à prévenir les irritations et les infections cutanées. C’est encore plus vrai si votre proche est sujet à l’incontinence, car l’urine et les selles irritent et abîment la peau. Une bonne hygiène permet de préserver la santé de la peau des personnes âgées, mais aide également la personne à se sentir propre, à l’aise, plus fraîche et en bonne santé, pour une meilleure confiance en soi. Cela lui permet aussi de retrouver confiance en soi.
 
Le protocole de soins de la peau comprend trois étapes : nettoyer, réparer et protéger. Pour voir les produits qui couvrent ces étapes et qui sont spécialement conçus pour les peaux fragiles des personnes âgées, explorez la gamme TENA Hygiène et Soin

Produits d’incontinence

Il est important de se rappeler que les personnes atteintes de démence n’aiment pas le changement. Votre proche peut alors ne pas comprendre pourquoi vous faites certaines choses – comme l’aider à gérer son incontinence. C’est pourquoi les sous-vêtements absorbants TENA sont conçus pour ressembler à des sous-vêtements classiques. Cela aide votre proche à se sentir plus à l’aise pour les mettre. Les soignants expérimentés, y compris ceux qui travaillent en maison de retraite, nous disent que les personnes atteintes de démence manifestent peu de résistance à les porter. 
 
Pour savoir comment mettre et changer nos produits d’incontinence, consultez notre page Changer la personne.

Aider la personne à boire et manger correctement

Certaines personnes sujettent à l’incontinence ont peur de trop boire, craignant que cela augmente leur besoin pressant d’uriner. Ils sont alors enclins à moins boire. Cela peut néanmoins poser problème; l’urine peut devenir plus concentrée, posant des risques pour la santé. Essayez d’encourager votre proche à boire normalement, quand il a soif. 
 
Les repas sont importants pour un proche âgé, pas uniquement pour se nourrir, mais c'est l’occasion de passer du temps avec les siens. Il serait bon que vous, et même la famille ou des amis, partagiez ce moment avec lui. Votre compagnie et la possibilité de discuter et rire ensemble lui feront le plus grand bien. Essayez aussi de servir les repas à heures fixes chaque jour. 

Sentiment d’appartenance

Si votre proche souffre d’une déficience mentale et que sa mobilité est limitée, il peut ne plus pouvoir pratiquer ses activités préférées comme autrefois. Quel que soit son état, il apprécie sans doute quand vous lui donnez la main, le serrez dans vos bras et lui parlez avec tendresse. Il serait bon d’essayer de trouver des activités à faire avec lui – des choses qui le divertiront et renforceront votre lien mutuel. 
 
Les aidants expérimentés affirment que même des petites activités faites ensemble peuvent aider à égayer la journée d’un proche. Vous trouverez ici des idées d’activités à faire avec votre proche.

N’attendez pas pour demander de l’aide

Quand la personne dont vous vous occupez est atteinte de démence et est incontinente, le défi est important. Les aidants expérimentés recommandent de vous faire aider par d’autres – famille, amis, associations locales ou services sociaux. Découvrez plus d’informations ici.

What are cookies?

Lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet.