Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Comment répartir votre charge de travail

Femme âgée avec deux femmes plus jeunes – solliciter l’aide des autres

Il n’y a pas de mal à demander de l’aide

Vous êtes peut-être le principal aidant de votre proche. Mais cela ne veut pas dire que vous devez tout faire vous-même. Vos amis et votre famille ne demanderont probablement pas mieux que de vous aider – si vous le demandez. Si vous ne dites rien, personne ne saura que vous avez besoin d’aide. Alors n’hésitez pas. 
 
Demander de l’aide n’est pas un signe de faiblesse. Au contraire, cela peut vous aider à libérer le temps dont vous avez besoin pour vous détendre. Vous aurez alors plus d’énergie pour vous occuper de votre proche. 

Comment demander

Choisissez le bon moment pour demander. Vous pourriez le faire à une réunion de famille ou lors d’une rencontre entre amis. Ou peut-être quand ces personnes vous voient vous occuper de votre proche. Alors, soyez ouvert par rapport à votre situation. Plus les autres comprennent vos défis, plus ils sont susceptibles de proposer leur aide.
 
Votre famille et vos amis ne savent peut-être pas comment aider, même s’ils le souhaitent. Alors discutez des tâches en détail, soulignez le fait qu’elles sont relativement faciles à accomplir.

Comment répartir la charge de travail ?

Commencez par des choses basiques – par exemple, les courses. Demandez à d’autres personnes de vous aider pour des tâches spécifiques à des moments spécifiques. Demandez-leur de :
 
  • vous aider à faire le ménage ;
  • faire certaines courses (médicaments / provisions / repas / produits ménagers) ;
  • rendre visite à votre proche pour lui tenir compagnie (par exemple, en jouant aux cartes, à un jeu de société, en allant se promener ou en regardant des films avec lui).

Autres questions importantes

Créez un emploi du temps pour confirmer les tâches de chacun. Et gardez à l’esprit que certaines personnes préfèrent travailler avec d’autres plutôt que seules.
 
Laissez-leur une certaine liberté, afin de ne pas tout décider pour elles. Sinon, elles risquent de penser que vous maîtrisez complètement la situation et que vous n’avez pas besoin de leur aide.

Prenez contact avec d’autres aidants

Consultez un groupe de soutien d’aidants en ligne. Rencontrez d’autres personnes qui s’occupent de proches près de chez vous. Il est bon de partager vos expériences avec des personnes confrontées à des défis similaires. Vous pouvez recueillir ainsi des conseils précieux.