Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

À garder en tête

Jeune femme serrant dans ses bras une femme âgée – se préparer au rôle d’aidant

Se préparer

Vous souhaitez sans aucun doute offrir des soins adaptés à votre proche. Cela implique de se préparer et de planifier. Vous devez :
 
  • essayer d’en savoir le plus possible sur les problèmes de santé de votre proche ;
  • élaborer un plan d’action ;
  • préparer le domicile de votre proche ;
  • organiser les informations relatives aux contacts et documents importants ;
  • solliciter l’aide d’autres personnes et répartisser le travail.
 Voici des conseils sur la manière de mener à bien cette étape. Ils vous aideront à simplifier votre quotidien. 
Tenez-vous informé de l'état de santé de votre proche

Assurez-vous d’obtenir toutes les informations concernant l’état de santé actuel de votre proche. Si votre proche présente des symptômes qui vous inquiètent, parlez-en à son médecin et autres experts médicaux. Demandez-leur de vous expliquer l’état de santé de votre proche.
 
Cela vous aidera à vous sentir plus confiant dans votre rôle d’aidant. Cela peut également profiter à la personne dont vous vous occupez. 
 
La personne dont vous vous occupez est-elle incontinente ? L’incontinence urinaire est une affection courante qui peut être la conséquence de différentes pathologies. Apprenez-en le plus possible sur ce sujet. Vous pourrez alors choisir les meilleures solutions et les produits les plus adaptés à votre proche. 
 
Il vous sera plus facile de vous occuper de votre proche lorsque vous aurez pris connaissance de toutes les informations liées à son état de santé.

Créez un protocole de soins

Il est important d’anticiper et de planifier les soins prodigués à votre proche. Ceci vous aidera à organiser votre temps, afin de ne pas être dépassé. Ceci garantira également que votre proche bénéficie des soins dont il a besoin – administration de ses médicaments, par exemple – quand il en a besoin. 
 
Nous vous recommandons de mettre en place un protocole de soins. Notez les tâches à accomplir pour les semaines ou mois à venir, discutez-en ensuite avec la personne dont vous vous occupez et les personnes susceptibles de vous aider.
 
Pour commencer, téléchargez notre modèle de protocole de soins gratuit (PDF).

Echangez sur votre charge de travail

Cacher vos problèmes ne vous aidera pas. Cela ne fera que les empirer. Alors n’hésitez pas à discuter de la situation de votre proche avec votre famille et vos amis proches. Expliquez en quoi consiste votre rôle d’aidant. Souvent ils vous admirent et ne demanderaient pas mieux que de vous soulager.
 
La plupart des gens savent très peu de choses sur ce qu’implique de s’occuper d’un proche. Alors votre famille et vos amis seront probablement désireux d’en savoir plus sur votre expérience. Plus ils en sauront sur le travail de qualité que vous faites, plus ils seront susceptibles de proposer leur aide ou de donner des conseils. 
 
Il n’y a pas de mal à dire ce dont vous avez besoin et à demander de l’aide. Quand quelqu’un vous offre de l’aide, n’ayez pas peur de l’accepter.
 
Pour des conseils utiles pour impliquer votre famille et vos amis dans votre tâche d’aidant, consultez Partager les soins.

Adaptez votre domicile.

La personne dont vous vous occupez peut avoir des troubles de l’équilibre ou être alitée. Vous devrez alors sécuriser son/votre domicile pour lui permettre de se déplacer sans risquer de se faire mal. Ou sans risquer de vous faire mal quand vous vous en occupez. D’autre part, pour vous simplifier la vie, aménagez votre environnement de soins pour le rendre le plus efficace possible.
 
Obtenez des conseils pour préparer votre domicile dans la rubrique Sécurité du domicile.

Organisez les informations importantes

Il est important de s’organiser quand vous vous occupez de quelqu’un. Cela vous aide à vous sentir confiant et préparé.  Alors conservez les coordonnées et documents importants à un endroit où vous les trouverez rapidement. Il peut être judicieux de dresser une liste avec les coordonnées des médecins, pharmaciens locaux et autres contacts utiles. 
 
Votre proche a une mémoire déficiente ? Si c’est le cas, assurez-vous de noter ses mots de passe (et gardez-les dans un endroit sûr). Notez également les coordonnées de ses amis ou autres membres de la famille.

Sollicitez l’aide d’autres personnes

Il est normal de demander de l’aide et du soutien. Et même si vous avez beaucoup d’énergie, vous ne pouvez pas tout faire tout seul. 
 
Si vous voulez offrir les meilleurs soins possible à votre proche, essayez de trouver d’autres personnes pour vous décharger ponctuellement. Des personnes à qui vous pouvez déléguer vos responsabilités quand vous êtes fatigué. Ils peuvent vous aider à faire les courses, le ménage etc. ou conduire votre proche à ses rendez-vous chez le médecin.
 
Partager votre rôle d’aidant avec votre famille et vos amis est une bonne chose. Mais si vous le pouvez, obtenez aussi l’aide de professionnels. Par exemple, envisagez d’avoir :
 
  • une infirmière pour vous aider à domicile ;
  • une entreprise qui livre des repas à domicile ;
  • une aide vivant à domicile pour vous seconder dans vos tâches.
Si cela n’est pas possible, essayez d’obtenir une aide sociale auprès des autorités locales.

What are cookies?

Lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet.