Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Le vieillissement et la mobilité

Femme âgée accompagnée de deux femmes plus jeunes dehors –L’impact du vieillissement sur la mobilité

Rester mobile

Si votre proche peut encore se déplacer, c’est une bonne chose. Cela lui assure une certaine autonomie et lui permet de faire certaines choses, comme se rendre seul aux toilettes. Essayez donc d’encourager sa mobilité le plus longtemps possible pour lui permettre de conserver sa dignité.
 
Néanmoins, l’âge commence aussi à peser sur son corps. Il est naturel que les muscles et les articulations s’affaiblissent à mesure que la personne vieillit. La coordination et l’équilibre peuvent également devenir moins bons. Cela signifie que la personne ne peut plus se déplacer comme avant. Si c’est le cas de la personne dont vous vous occupez, il y a certaines choses que vous pouvez faire pour l’aider.  
 
Comment l’aider à rester mobile ? Une manière consiste à encourager la personne à faire de l’exercice régulièrement. Des mouvements et une activité physique l’aideront à renforcer ses muscles et ses os. L’activité physique permet également de limiter les problèmes d’équilibre. Votre proche devra néanmoins bouger avec précaution. Il serait donc bon que vous-même, un ami ou un professionnel l’accompagniez dans ses exercices.
 
Également, pour contribuer à sa mobilité, assurez-vous que l’environnement de son domicile ne présente aucun risque. Il est fréquent qu’une personne âgée se casse un os en tombant. Une chute peut également mettre à mal la confiance dont la personne avait besoin pour rester mobile. Alors assurez-vous de mettre tout en œuvre pour éviter les chutes.
Quand votre proche ne peut se déplacer

Votre proche peut avoir de plus en plus de difficulté à se déplacer. Il peut alors devenir nécessaire que vous l’aidiez à faire des choses qu’il faisait facilement lui-même – comme sortir du lit, s’habiller ou se rendre aux toilettes.

Comment aider

En tant qu’aidant, vous pouvez aider votre proche à se déplacer et conserver une certaine mobilité. S’il ne parvient pas à se déplacer facilement, vous pouvez faire les choses qu’il a besoin de faire. 
 
Assurez-vous que : 
  • son/votre domicile est sécurisé pour lui permettre de se déplacer – voir Sécurité du domicile pour les personnes âgées ; 
  • votre proche sait comment se rendre aux toilettes et dans la salle de bain seul ; sinon, rappelez-lui de vous demander de l’aide ;
  • il sait où vous êtes et qui contacter en cas de problème ; 
  • il a un téléphone portable ou un autre appareil à portée de main, pour appeler/faire sonner ou vibrer en cas de problème.
Vous trouverez plus de conseils ci-dessous sur la manière d’aider la personne dont vous vous occupez, qu’elle soit alitée ou partiellement mobile.

Trouver une compréhension mutuelle

La plupart d’entre nous n’aiment pas parler de nos besoins intimes. Et votre proche peut avoir des difficultés à vous dire qu’il doit se rendre aux toilettes. Il est donc important de trouver ensemble un moyen lui permettant de vous communiquer qu’il a besoin d’aide – quelques mots ou un geste qui respecte sa pudeur.

Limiter les incidents d’incontinence

Vous pouvez aider la personne dont vous vous occupez à se sentir plus confiante en prévenant les incidents d’incontinence. Essayez d’encourager votre proche à se rendre aux toilettes aux mêmes moments chaque jour. Cela peut créer une routine et limiter les incidents. 

S’il ne parvient pas aux toilettes à temps, envisagez d’utiliser des produits d’incontinence jetables. Chaque situation est unique. Pour trouver le meilleur produit d’incontinence pour votre proche, utilisez la Sélection de produits TENA.

Pour en savoir plus sur les avantages de TENA, consultez ​​​​Les avantages TENA.

What are cookies?

Lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet.