Vous semblez être localisé(e) en <country>

Rendez-vous sur votre site TENA pour des informations locales.

Comment prendre en charge les fuites pendant la ménopause

Une femme écrit à un bureau
Vieillir comporte beaucoup d’avantages. L’expérience de vie accumulée contribue à renforcer la confiance en soi et c’est vraiment important dans la vie.  Peut-être avez-vous des grands enfants et enfin le temps de faire toutes ces choses que vous avez remis à plus tard quand les enfants étaient petits, ou que votre carrière décollait ? C’est enfin le moment de commencer ce loisir ou faire ces voyages dont vous avez toujours rêvé. La faiblesse de la vessie ne doit pas vous freiner.
 
De nombreuses femmes souffrent de faiblesse de la vessie pendant la ménopause. Il y a des signes qui montrent que les changements hormonaux – une baisse du niveau d’œstrogènes en particulier – affectent les abdominaux et peuvent provoquer un changement de position de la vessie, entraînant des fuites urinaires. Le tissu vaginal et celui des voies urinaires peuvent s’assécher, s’amincir et perdre en élasticité. Comme si les bouffées de chaleur ne suffisaient pas, n’est-ce pas ? 
 
Heureusement, avec les bonnes informations et la protection adaptée, les fuites pendant la ménopause ne doivent pas vous empêcher d’entreprendre quoi que ce soit. Voici quelques conseils sur la façon de prendre en charge votre incontinence pendant votre transition : 
 
  • Un traitement à base d’œstrogènes sous forme de crèmes et de suppositoires vaginaux peut vous aider à gérer vos symptômes pendant la ménopause. Demandez à votre médecin quel traitement vous convient le mieux.  
  • Ajoutez des exercices de Kegel à votre routine quotidienne. Quelques minutes d’exercices de renforcement du plancher pelvien tous les jours peuvent réduire les risques de fuites ou même les faire disparaître.

What are cookies?

Lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet lorem ipsum dolor sit amet.