Conseils d'autres personnes dans votre cas

S'occuper d'un proche bouleverse votre vie, avec souvent son lot d'émotions insoupçonnées. Certains pensent qu'ils sont seuls capables de s'occuper de la personne qu'ils aiment. Peut-être n'osent-ils pas demander de l'aide, pensent-ils que personne ne saura s'occuper aussi bien qu'eux de leur proche ou encore que la personne n'acceptera d'être soignée par personne d'autre. Chaque situation est unique mais beaucoup se trouvent piégés entre l'amour et la satisfaction d'apporter de l'aide et le ressentiment qu'ils éprouvent face à l'impact sur leur vie. Cela peut conduire à des sentiments de culpabilité, d'angoisse, de colère et d'épuisement. Il est bon d'identifier ces émotions et d'en parler avec un ami ou un groupe de soutien.

Il est normal de demander de l'aide

Vos amis et votre famille sont là. N'hésitez pas à leur demander de l'aide et du soutien. Souvent ils vous admirent et ne demanderaient pas mieux que de vous soulager. Ce n'est pas faire preuve de faiblesse que de demander de l'aide. Ce sera peut-être même l'occasion de souffler pour apporter de meilleurs soins encore.

Demandez à des membres de votre famille de se charger de certaines tâches dans la maison ou de s'en occuper à des moments précis de la semaine. Profitez des réunions de famille. En voyant d'autres personnes s'impliquer, ils seront plus enclins à se proposer. Faites un tableau récapitulatif pour confirmer la participation de chacun. Si certains sont moins à l'aise que d'autres, constituez des équipes de deux.

Acceptez l'aide de vos amis. S'ils vont faire des courses et qu'il vous manque certaines choses, ça ne les dérangera pas de les acheter pour vous. Ils pourront même vous soulager de certaines tâches contraignantes, comme tondre la pelouse. Et, n'oubliez pas : l'aide que vous acceptez n'est pas forcément liée directement à la personne dont vous vous occupez. Chaque contribution qui peut vous faire gagner du temps pour faire une pause est la bienvenue.

Partagez les bons comme les mauvais moments

Nous savons tous qu'il y a de bons moments à s'occuper d'un proche souffrant d'incontinence mais également des moments plus pénibles. Il y a des instants de maladresse, des rires partagés et les moments où vous vous rendez compte à quel point il est valorisant de donner le meilleur de soi. En partageant ces tranches de vie, vous soutiendrez d'autres personnes dans le même cas que vous. Et vous-même ferez plus facilement la part des choses. Une fois par semaine ou par mois, arrangez-vous pour réunir tous ceux qui vous aident à prendre soin de votre proche. En partageant avec eux les bons et les mauvais moments, vous lâcherez la pression auprès de personnes compréhensives, vous créerez votre propre réseau de soutien.

Canalisez les sentiments de colère et de frustration

Il arrive que la personne dont on prend soin, submergée par la frustration, dirige sa colère vers celui qui s'occupe d'elle. Si tel est votre cas, n'oubliez pas que votre proche n'a jamais choisi d'être dépendant de vous. Il n'a pas eu le choix, ce qui peut entraîner un profond désarroi. Si vous ressentez de la colère, dirigez-la vers la maladie plutôt que vers l'être humain qui en souffre. Si nécessaire, faites venir une troisième personne pour calmer les tensions et vous aider à faire face.

Ecrivez

L'une des plus anciennes recettes et l'une des meilleures pour s'accommoder des mauvais et des bons moments est de les écrire. L'effet thérapeutique que cela procure explique peut-être la vieille tradition du journal intime. Bien sûr, après une longue journée harassante, vous n'aurez probablement pas l'énergie d'écrire un roman. Mais pourquoi, une fois par semaine, ne pas prendre le temps d'écrire ce qui a bien ou moins bien fonctionné. Faites une liste. Inspirez-vous des bonnes choses pour organiser la semaine à venir. Puis examinez les points sensibles et voyez comment vous pourriez les améliorer.

Faites de votre santé une priorité

Aucun doute là-dessus : pour être efficace, il faut être en bonne santé. Sachez le reconnaître quand vous n'êtes pas dans votre assiette, et prenez les mesures qui s'imposent pour retrouver la forme. Il n'est pas rare de négliger son alimentation quand on s'occupe de quelqu'un : le temps passe vite et vous ne prenez pas le temps de manger correctement. Faites vos trois bons repas par jour. Vous aurez davantage d'énergie et vous sentirez bien mieux.

Faites des pauses

Si vous vous sentez dépassé, ne culpabilisez pas ! Prenez le temps de vous faire à vos nouvelles responsabilités et de vous habituer à votre nouvelle organisation. Vous devez absolument faire des pauses entre les moments que vous consacrez à votre proche. Félicitez-vous de l'excellent travail que vous venez d'accomplir et, surtout, faites une pause chaque fois que possible : vous le méritez !

Oxygénez-vous

Vous avez probablement l'impression d'entendre votre grand-mère et elle avait raison : il n'y a rien de mieux qu'un bol d'air frais (quand le temps le permet). Même une marche de 5 minutes autour du pâté de maisons ravive l'esprit et permet de prendre du recul. Sortez chaque jour un tout petit peu pour vous remonter le moral (et faire le plein de vitamine D). Cela vaut également pour la personne dont vous vous occupez. Si elle est en état de sortir, encouragez-la à vous accompagner.

Dorlotez-vous

Accordez-vous chaque jour un moment de plaisir. Chaque matin, fixez-vous un moment de la journée juste pour vous. Rien que de le savoir vous stimulera. Un gâteau au chocolat à 16h00, un verre de vin en fin de journée ou un bon bain chaud. Choisissez quelque chose qui vous fasse vraiment plaisir, tenez bon et appréciez ce moment à sa juste valeur.

Soyez fière de vous

Vous travaillez dur au point d'en oublier tout le bien que vous faites : le bien-être, le réconfort et la dignité que vous apportez à celui ou celle dont vous vous occupez. La routine prend facilement le dessus. Alors essayez de tirer systématiquement de la satisfaction de vos efforts ; ceux qui soignent et s'occupent des autres sont un groupe de personnes dont la société ne peut se passer. Il est important de ne pas l'oublier et de le rappeler à votre famille et à vos amis.

Sachez vous appuyer sur des professionnels

Il existe peut-être des centres de jour pour adultes ou des organismes de santé près de chez vous. N'hésitez pas à les contacter. Ils peuvent s'occuper de votre proche quelques heures, le temps que vous vaquiez à vos occupations. De plus, c'est l'occasion pour votre proche de faire connaissance avec d'autres personnes dans son cas. Il n'est pas rare que de tels organismes s'occupent du transport, organisent des activités en groupes, comme des sorties d'une journée, et préparent des en-cas. Certains proposent même de livrer les repas à domicile.

Il existe également d'autres services : les pharmacies qui livrent gratuitement, les établissements universitaires ou encore les groupes parascolaires qui organisent des initiatives pour leurs membres et les étudiants. Si vous acceptez de contribuer à la communauté, elle pourrait vous aider en retour.

Un peu partout, des aide-soignants professionnels sont disponibles pour s'occuper de votre proche à domicile. Ils vous libèrent le temps que vous alliez rendre visite à un ami ou vous occuper de vous. Et si vous envisagez de partir quelque temps, en vacances par exemple, renseignez-vous sur les établissements qui acceptent les courts séjours.

Mettez-vous en contact avec d'autres personnes dans votre cas

Participez à un groupe de soutien. Vous rencontrerez rapidement d'autres personnes dans votre situation qui vivent à proximité de chez vous. C'est rassurant de rencontrer des gens qui vivent les mêmes expériences que vous. Et il y a des chances qu'ils vous fassent part de leurs conseils et astuces.

Soyez à l'affût

Continuez de vous informer sur les produits, techniques, nouvelles suggestions... Non seulement, vous serez à même de faire les meilleurs choix pour vous et votre proche, mais vous garderez également un contact permanent avec la grande communauté des personnes qui prodiguent des soins à leurs proches. Chaque fois que possible, nous publions des infos sur notre Tableau d'affichage.