Les protections contre les fuites peuvent vous coûter bien plus de temps et d'argent que vous ne l'imaginez.

Les protections d'incontinence représentent généralement environ 1 % du budget global d'un établissement de soins. Par contre, la prise en charge de l'incontinence et de ses coûts indirects peut monter jusqu'à 15 %. Le choix des produits peut avoir de lourdes conséquences sur les coûts consécutifs – et, bien sûr, sur la santé et le bien-être des résidents et du personnel.

Réduire les « coûts indirects »

De bons produits et d'excellentes pratiques de gestion de l'incontinence peuvent diminuer très nettement les « coûts indirects », la consommation inutile de produits, la charge de travail pour le personnel, les frais de blanchisserie, ainsi que les soins de la peau. La réduction du total de vos coûts peut atteindre jusqu'à 10 % – rien qu'en diminuant de moitié l'incidence des fuites, vous pouvez économiser l'équivalent du budget consacré aux protections contre les fuites.

Avantages pour les résidents et le personnel

Bien entendu, toute mesure visant à diminuer les fuites est bien accueillie par les résidents et le personnel. Les résidents gagnent en confort, en mobilité et en bien-être en général. Les membres du personnel sont dispensés d'avoir à changer trop souvent les protections, la literie et les vêtements, et évitent les soins intrusifs dus aux irritations de la peau. Ils trouvent leur travail plus valorisant, se sentent mieux, ce qui peut stimuler considérablement leur motivation et le recrutement du personnel.

Et ensuite ?

Comment mettre ceci en pratique ? C'est là que TENA peut vous aider. Avec nos conseillers en gestion de l'incontinence et l'assistance des produits , vous trouverez le bon équilibre entre les coûts et la qualité des soins.  En d'autres termes, vos résidents seront heureux, votre personnel revitalisé et votre direction satisfaite.